Aller à : Navigation, Rechercher La pensée économique peut être découpée en trois grandes phases : les précurseurs (grec, romain, arabe), les pré-modernes (Mercantilisme, Physiocratie) et l'économie moderne (qui débute avec Adam Smith à la fin du XVIIIe siècle). Envisageons la réalité de l’Etat sous l’angle du principe afin de voir s’il peut être et se concevoir comme une certaine mise en œuvre d’un régime de pensée principiel. La pensée historique de Platon dans les Lois 13 d'une façon plus ou moins claire, ce qu'était la structure conçue par son auteur, ou plutôt les structures, car il me semble que Platon signale explicitement l'existence de différentes perspectives, variant selon la profondeur de l'analyse et de la lecture. Search. Permettre une familiarisation avec les grands thèmes de la pensée politique de l'Antiquité jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Plusieurs dialogues de Platon (La République ou Le Politique) et d’Aristote (La Politique) traitent en profondeur la question.Il est difficile de résumer en une phrase la pensée politique de Platon et d’Aristote, cependant il est possible d’avoir plusieurs niveaux de … L’admiration qu’il professait pour les présocratiques (1), ces philosophes, poètes et scientifiques qui gouvernaient des villes et faisaient des «miracles», s’accentua avec l’âge. Il utilisa tout simplement plusieurs langages entretissés, dont certains nous dérangent, particulièrement parce qu’ils se rapprochent de plus en plus du langage des Mystères anciens, d’un langage que même les Athéniens du siècle de Périclès (2) ne comprenaient plus. Platon / Philosophe grec, -428 - -346 Biographie : Platon, Athènes, 428 - 427 av. Pour Lucien Jerphagnon, Platon aurait fondé l'Académie pour en faire une école d'hommes politiques[5] et cette institution aurait contribué à un renouveau des législations de nombreuses cités [5]. Aller à : Navigation, Rechercher La pensée économique peut être découpée en trois grandes phases : les précurseurs (grec, romain, arabe), les pré-modernes (Mercantilisme, Physiocratie) et l'économie moderne (qui débute avec Adam Smith à la … De plus, les plaisirs peuvent être trompeurs, nocifs et violents si celui qui les poursuit s'est trompé sur l'objet du plaisir ou sur la quantité [30]. (2) Éminent et influent stratège, orateur, homme d’état athénien (495 av. Il dit : « Il est clair que nous allons diviser la technique de la mesure en deux comme nous l'avons dit : en posant comme l'une de ses portions toutes les techniques pour lesquelles le nombre, la longueur, la profondeur, la largeur et la vitesse se mesurent par rapport à leurs contraires, et comme autre portion toutes les techniques qui se réfèrent à la juste mesure, à ce qui est convenable, opportun, requis, à tout ce qui tient le milieu entre les extrêmes (…) Le politique, 284 e). Cette méthode aboutit à voir le politique comme un pasteur (nomeus) dont l'activité est de prendre soin (epimeleia) de son troupeau. L'homme n'est pas le seul animal social, car les abeilles, les guêpes, les fourmis et les grues sont aussi capables de s'organiser en vue d'un but commun[8]. Ils se présentèrent à nous comme des prophètes, des poètes, et pourtant, ils jouaient dans leur temps un rôle pratique et capital dans les affaires de leurs cités. Notamment la théorie pythagoricienne sur l'immortalité de l'âme et l'opposition entre l'âme et le corps, a une place fondamentale dans la théorie de la connaissance de Platon et dans sa pensée politique.La théorie de la connaissance, n'est pas simplement une théorie abstraite mais une théorie qui précise toutes les … Pourquoi Platon lie-t-il philosophe et roi ? Ils avaient réussi à réconcilier le monde intérieur et le monde extérieur, la politique et l’amour à la sagesse, la théorie et la pratique (logos et praxis (11). Platon ne nous semble pas avoir trahi sa filiation présocratique ni sa conviction sur un langage céleste, un logos que les hommes doivent interpréter pour rétablir dans leur âme et dans la cité, la Justice et le Bien. Résumer la République de Platon en douze minutes, c'est possible ? Nous pensons que Platon, ainsi que les présocratiques, n’ont pas dit tout ce qu’ils savaient, ou ils l’ont dit en utilisant un langage qui nous dérange ou que nous ne comprenons plus. La mesure en tant que quantité est développée dans le Philèbe. Ce dernier se charge des êtres humains à un point tel que ces derniers n'ont rien à faire, ce que Platon ne semble guère apprécier tant il décrit cette vie de façon négative[25]. La pensée politique de Platon. J.-C. (490 av. Ce sont là en effet les deux sources auxquelles la nature donne libre cours ; si l'on puise à ces sources auxquelles la nature donne libre cours où, quand et autant qu'il le faut, c'est le bonheur (Lois I 636e). » expliqueraient la conception platonicienne du philosophe-roi. Ce cours d’introduction aux idées et à la pensée politique est un chaînon important de toute formation universitaire générale dans les humanités et dans les sciences sociales. Les premiers concepts économiques se développent dans la civilisation mésopotamienne avec le développement du commerce.Le terme même d'économie est inventé dans l'antiquité grecque.Les Grecs sont aussi les premiers à rédiger … J’ai eu l’occasion de rencontrer le personnage, alors que j’étais tout jeune et lui, tout à fait vieux, et j’ai bien vu alors qu’il a dans sa pensée une profondeur absolument extraordinaire. Un thème qu’a développé un colloque international, organisé à Marseille entre le 29 novembre et le 1er décembre 2013. Durant l’âge d’or de la cité, entre les guerres médiques et la guerre du Péloponnèse, il favorisa la démocratie athénienne, fit la promotion des arts qui firent d’Athènes le centre éducatif et culturel du monde antique (construction du Parthénon entre autres). La Cité doit incarner et protéger la transcendance à travers l’éducation philosophique et éthique. Pour Platon, alors que le plaisir tend à être illimité, la raison, au contraire, est la cause des mélanges efficaces. Les gardiens sont pris dans l'élite intellectuelle, morale et physique, quel que soit leur sexe. Platon fut outragé par le scandale de la condamnation à mort de Socrate. Le second livre des Lois est consacré à l'étude de l'éducation qui fournit les bonnes habitudes nécessaires à la juste mesure entre les plaisirs et les peines. Résumé du document. Introduction au monde antique et à la pensée classique L’évolution politique et intellectuelle d’Athènes Distribution du plan de cours 9 sept. L’enjeu de la justice et de la politique pour Platon. Jan. 20, 2021. Ce type de relecture fut longtemps proscrit par les historiens, parce que la réactualisation de Platon a mené souvent à des anachronismes. KTÈMA n° 45/2020. J.-C.). Il reprit le travail philosophique de certains de ses prédécesseurs, notamment Socrate, Parménide, Héraclite et Pythagore, afin d'élaborer sa propre pensée … La pensée politique ancienne de Platon. Nous ne sommes pas de cet avis, et s’il y a bien eu des changements importants dans le discours politique de Platon, nous pensons qu’ils obéissent à d’autres raisons. Apparaît alors la violence et l'espèce humaine, menacée par les bêtes, « reçoit le don prométhéen des savoirs et techniques »[26]. Platon ne s’éloigna pas, dans les Lois, des idées révolutionnaires qu’il avait proposées dans La République. Pour Platon, le Logos présocratique avait été trahi : Héraclite, Thalès, Anaximandre, Pythagore et Parménide, prêtaient une attention particulière aux multiples changements de la nature qui donnaient un sens à la bataille du jour contre la nuit, de l’harmonie contre la discorde. 3 Lectures obligatoires I – Platon – Extraits de la République Pour le cours du 12 sept. : Livre I, de 327a à 348a (p. 73 à 106 de l’édition de référence) Livre II, de 357a à 362d (p. 120-127). Lorsque Kronos décide de ne plus s'occuper du monde, tout commence à marcher à l'envers et, par exemple, les hommes vivent alors de la vieillesse à la jeunesse. Dans le Philèbe, Platon voit les plaisirs comme nécessaires à l'équilibre physique et psychique des êtres humains, mais le plaisir n'est jamais chez lui qu'une compensation à l'imperfection humaine [30]. J.-C., est un philosophe grec, contemporain de la démocratie athénienne et des sophistes, qu'il critiqua vigoureusement. Create lists, bibliographies and reviews: or Search WorldCat. La Cité idéale est-elle une utopie ou pourra-t-elle voir le jour sur terre ? Les varia comptent sept contributions relatives à l'interprétation de l'Antiquité grecque et romaine (histoire, langue et littérature). Le mythe conduit à deux réflexions : une sur le rapport à l'ordre universel et aux dieux ; la deuxième, sur la technique[27]. Examen critique des conceptions de la justice auxquelles s’oppose Platon. Grands concepts de la pensée économique selon Platon et Aristote. L’organisation platonicienne de la cité visait à exorciser cet «homme-mesure» que prônait Protagoras (4) et qui mena au désordre et à l’anarchie éthique et sociale. WorldCat Home About WorldCat Help. La pensée politique de Platon. Blog. J.-C.). Les philosophes présocratiques se sentaient dépositaires de ce Logos. Dans cet ouvrage, il réfléchit sur les compétences techniques (techné politiké) que doit posséder un homme ou une femme politique pour produire de l'unité dans une cité pour lui fondamentalement plurielle [20]. Ainsi la cité naît-elle de l'économie. Additional Physical Format: Online version: Luccioni, Jean. En effet, le grand philosophe, ayant connu d’innombrables constitutions politiques, ayant subi des échecs à répétition en Sicile, aurait abandonné beaucoup de théories exposées dans la République pour parvenir, avec les Lois, à une sorte de compromis réaliste, voire fataliste, exprimé à travers un langage trop mystique pour notre raison. Parler d’évolution de la pensée politique de Platon présuppose un changement, une transformation de ses idées, depuis la République, première de ses œuvres politique, jusqu’aux Lois, dernière œuvre du philosophe. La relation entre Socrate et Platon - Platon (en grec ancien Πλάτων / Plátôn), Athènes, 428 - 427 av. La cité idéale que Platon dessine dans La République, bannit les fables et les livres qui peuvent tromper[13]. Cet enchaînement n’a pas, pour Platon, une valeur historique : comme dans le Timée, il s’agit de présenter une succession essentiellement logique. Sa vie se déroule au moment où Athènes a définitivement perdu sa splendeur et son influence politique du Siècle de Périclès et où commence à s'affirmer le pouvoir macédonien de Philippe II de Macédoine qui vaincra la ville en 348, l'année de la mort de Platon. Comprendre comment la Nature parvenait à dépasser la lutte de la dualité cosmique pour refléter l’Un et produire le Bien, c’était comprendre le langage de ce modèle ou Logos à partir duquel les hommes pouvaient rétablir l’ordre dans le monde. (autour de Karl Popper), et sur les fondements de la pensée politique moderne (autour de Quentin Skinner). Platon / Philosophe grec, -428 - -346 Biographie : Platon, Athènes, 428 - 427 av. Ils nous ont appris à voir, et surtout, à poser des questions. Le philosophe, représenté par le personnage de Socrate[15], est une des figures centrales des dialogues de Platon[16],[17]. A voir dans ce treizième épisode de De Dicto ! 4 K. Popper 2 1970.; 2 Dans les lignes qui suivent, on s’appliquera à transformer le sens potentiel de la pensée de Platon en un sens actuel, à partir de questions actuelles. Son époque fut appelée «siècle de Périclès», (3) Orateurs, professeurs d’éloquence et de rhétorique de la Grèce antique dont la culture et la maîtrise du discours en firent des personnages prestigieux dès le Ve siècle et contre lequel la philosophie se développa, (4) Penseur présocratique et professeur du Ve siècle av. La vertu dans cette perspective, désigne la participation aux Essences et à la véritable connaissance, une science du Bien et du Mal inséparable de la dialectique. Chez Platon, et d’une manière générale dans toute la pensée hellénique, vertu et morale sont, en effet, de l’ordre du savoir. Ce cours vise à familiariser les étudiantes et les étudiants à l’évolution de la pensée politique occidentale de sa genèse dans la Grèce classique jusqu’à la première révolution anglaise. La pensée de Platon a eu une énorme influence dans la pensée et les multiples domaines du savoir et de l’action humaine, depuis l’Antiquité à nos jours tout autour de la Méditerranée. J.-C., 347 - 346 av. Sa mère, après la mort du père de Platon, s'est remariée avec Pyrilampès, un proche de Périclès[3]. Pour Lucien Jerphagnon, la mort de Socrate (auquel il fait dire dans Apologie, 521d) : « Je crois être l'un des rares Athéniens, pour ne pas dire le seul, à pratiquer la science politique ») conduit Platon à « se mettre en quelque sorte en réserve de la République [et à] .. chercher à asseoir la pratique politique sur du solide, sur des vérités qui offriraient toutes garanties »[4] En fait, durant sa vie, toutes ses tentatives d'influer sur la vie politique se solderont par des échec. Par son père il descend de Codros, le dernier roi d'Athènes, et par sa mère de Solon, un des Sept Sages[3]. De plus, elle connait entre 431 et 404 trente ans de Guerre avec Sparte, la Guerre du Péloponnèse, qui se termine par la défaite d'Athènes et l'établissement du régime des Trente Tyrans parmi lesquels Platon compte de proches parents. En 367, Denys le Jeune l'appela auprès de lui et les choses tournèrent très mal[5]. Platon cherche ensuite à définir la politique à partir de mythes. Au livre II de La République, Platon attribue la naissance de la cité au besoin (Khreia) des hommes de s'associer pour produire et à la nécessité de recourir à une division des tâches[9]. Aussi le rôle de la politique consiste pour lui à créer l'unité à travers la vertu et l'éducation notamment[2]. Nous l’avons déjà dit : Platon considère que le Logos présocratique a été trahi. ), et se heurte à des techniques rivales (fabrication de tissu à partir du lin ; de la sparte, etc.) Il voit la preuve que les hommes sont des êtres sociaux dans le fait que « la nature, qui ne fait rien en vain, les a dotés de la capacité de discourir, ce qui les rend capables de partager des concepts moraux tels que la justice »[7]. Bibliographie : Bréhier É., Histoire de la philosophie, PUF, 1981. Aussi, Platon cherche-t-il à définir la politique à partir du paradigme (paradeigma) qui, selon Luc Brisson, vise à « suppléer aux déficiences de la division mais aussi et encore de faire apercevoir les ressemblances entre l'objet qu'on cherche à définir et un objet connu »[27]. Il est lié à une Y a-t-il une justice ». Toutefois, après avoir mis l'accent sur la nécessité de la précision numérique, notamment dans la procédure dialectique qui repose sur la division et sur la collection des données, Socrate affirme que la bonne vie repose sur un mélange de plaisir et de connaissance et il distingue quatre classes « (a) la limite (peras), (b) l'illimité (apeiron), (c) le mélange (meixis) de limite et d'illimité, ou (d) la cause (aitia) d'un tel mélange » [30]. Et non au premier, même si tous les bœufs et les chevaux et toutes les bêtes à l'envi témoignent du contraire par leur chasse à la jouissance ; le vulgaire s'y fie, comme les devins aux oiseaux, pour juger que les plaisirs sont les facteurs les plus puissants de la vie bonne, et regarde les amours des bêtes comme des témoins plus autorisés que ne le sont les amours nourris aux intuitions rationnelles de la muse philosophique (Philèbe 67 b) . Create lists, bibliographies and reviews: or Search WorldCat. Dans le Protagoras, Platon fait dire à Socrate que la vertu est l'art de mesurer (Metrêtikê techné). La question du meilleur régime est au cœur de la réflexion et la philosophie politique des deux Anciens. Mais son gouvernement condamne Socrate et le contraint au suicide en 399. - Dès lors, un homme recourt à un autre pour un besoin particulier, puis à un autre en fonction de tel autre besoin, et parce qu'ils manquent d'une multitude de choses, les hommes se rassemblent nombreux au sein d'une même fondation pour s'entraider. Études sur la pensée éthique et politique de Platon. Après le siècle de Périclès, le meurtre de Socrate fut possible en toute légalité. [29]. Elle est à la fois cognitive (gnostiké) et directive (eptaktiké). Pour Platon, contrairement à Aristote, l'homme n'est pas un animal politique fait pour vivre dans une cité [2]. C’est aussi l’avis de Marcel Piérart qui penche en faveur d’une évolution sans rupture majeure (1974, p. 476 : «La pensée politique de Platon se fond dans une métaphysique intellec¬ tualiste qui repose sur l’Idée du bien, objet de science, et dont l’expression est liée inti¬ mement à la représentation esthétique de l’œuvre … Parménide et son disciple Zénon sont bien venus à Athènes, une fois pour autant que l’on sache, et ils ne sont pas venus pour des entretiens théoriques sur le savoir, les idées ou l’univers ; ils l’ont fait pour une raison juridique et politique, comme ambassadeurs de leur cité Vélia (9), pour négocier la paix. La pensée antique : Aristote, Epicure, Platon... Ils ont structuré notre manière de vivre et de penser. Toutefois, le mythe conduit à une impasse car on ne peut le corriger[27]. Et la question majeure est bien évidemment de savoir si «la voie de la philosophie» de Platon, si ses «visions de l’homme et du monde», si l’«Évolution de la pensée politique chez Platon» (très actuel), pour reprendre quelques titres, si sa philosophie apporte quelque chose à notre vie d’êtres humains. Platon (427-388) Platon est né à Athènes en 427, d’une famille aristocratique. J.-C., 347 - 346 av. En fait, leur enjeu était fondamentalement éthique, philosophique et politique ; tel fut l’enjeu qui définit la philosophie de Platon. Le présent volume comprend un dossier de 10 contributions consacrées aux traités néopythagociens Sur la royauté. « Le plaisir ne serait qu'au cinquième rang de valeur…. Il faut aussi détenir un savoir spécifique [21]. Il reprit le travail philosophique de certains de ses … La dernière modification de cette page a été faite le 21 décembre 2020 à 20:00. « Or, selon moi repris-je, la cité se forme parce que chacun d'entre nous se trouve dans la situation de ne pas se suffire à lui-même, mais, au contraire de manquer de beaucoup de choses. Search. Les spécialistes anglo-saxons de Platon estiment en général que la philosophie de Platon est « le fruit d'une vocation politique manquée », selon la phrase de Victor Goldsmidt[Note 1]. En 386, il veut influer sur la politique de Syracuse en soutenant un neveu de Denys de Syracuse et se fait expulser. Ils nous ont appris à voir, et surtout, à poser des questions. Dans le Sophiste, Platon met encore en scène Parménide et semble vouloir montrer que ses propres enseignements descendent légitimement de la tradition présocratique (8). Paris, Librairie Philosophique J. Vrin (coll. Pensée politique de Platon. Au Livre VIII de La République[19], Platon décrit la manière dont on passe d’un régime politique à un autre. (1974, p. 476: «La pensée politique de Platon se fond dans une métaphysique intellec- tualiste qui repose sur l’Idée du bien, objet de … Cette proposition traduit certaines idées et pratiques pythagoriciennes que Platon dut apprendre lors de ses visites en Italie du Sud et en Sicile. C'est seulement avec le Timée et La Politique que nous trouvons « une exploration systématique du fait que la mesure et la proportion sont les conditions fondamentales du bien » [30]. Le tisseur travaille à partir d'un matériau préparé, d'où l'existence de technique auxiliaires (cardage, etc. Pour Monique Dixsaut, si la critique de Platon envers la poésie peut « sembler être la preuve irréfutable de son "totalitarisme" », elle peut s'expliquer par le fait qu'agissant directement sur l'âme, elle peut être vue comme neutralisant l'intelligence[14]. 3 Lectures obligatoires I – Platon – Extraits de la République Pour le cours du 12 sept. : Livre I, de 327a à 348a (p. 73 à 106 de l’édition de référence) Livre II, de 357a à 362d (p. 120-127). [Jean Luccioni] Home. Dans ces deniers écrits, Platon emploie l'idée de mesure droite dans son sens littéral en lien avec les progrès de l'astronomie de son temps. Les sophistes déracinèrent le Logos de sa source cosmique et transcendantale. Il est politiquement correct d’interpréter les changements du discours politique de Platon par une sorte de soumission. Ainsi, Platon, comme ami de la sagesse, est, tout à fait, en mesure d’exprimer un ensemble de réflexions qui contient une doctrine couvrant à peu près tous les domaines : Social, Politique, esthétique, scientifique même et particulièrement Mathématiques . « Bibliothèque d'histoire de la philosophie »), 2008, 226 p.Jean-François Pradeau, La communauté des affections. Souligner la pertinence actuelle, contemporaine, des auteurs étudiés et de la philosophie politique 4) Fournir une introduction au fonctionnement de la science politique comme discipline universitaire et de la place de la pensée et des idées politiques en son sein 5) Y a-t-il, d'après toi, une autre cause à la fondation de la cité ? Platon I Livres 1 et 2 de la République: exposé critique des thèses courantes sur la justice. J.-C.), (7) Philosophe pythagoricien, mathématicien, astronome, homme politique, stratège et général grec (435 av. Dans La République (v, 473c-e), il écrit : « A moins que, dis-je, les philosophes n'arrivent à régner dans les cités, ou à moins que ceux qui à présent sont appelés rois et dynastes ne philosophent de manière authentique et satisfaisante et que viennent coïncider l'un avec l'autre pouvoir politique et philosophie ; à moins que les naturels nombreux de ceux qui à présent se tournent séparément vers l'un ou l'autre n'en soient empêchés de force, il n'y aura pas, mon ami Glaucon, de terme aux maux des cités ni, il me semble, à ceux du genre humain[Note 2] ».